PRÉVENTION DES ALLERGIES

Dr Roger Lauener

Allergologie pédiatrique, Clinique Universitaire Pédiatrique, Zürich


LA PRÉVENTION : DE QUOI S’AGIT-IL ?


La fréquence des affections allergiques a considérablement augmenté durant les dernières décennies; elles sont même devenues l’une des causes de maladie les plus fréquentes chez les enfants. Si on a pu enregistrer un certain nombre de succès dans le traitement de ces pathologies allergiques, force est de constater que la plupart des traitements ne réussissent qu’à faire barrage aux conséquences néfastes de la maladie et à en atténuer les symptômes. En revanche, les thérapies causales, comme la désensibilisation, sont coûteuses et ne s’appliquent qu’à un type précis d’allergies. Pour toutes ces raisons, les mesures préventives destinées à empêcher l’apparition d’allergies sont particulièrement importantes. Actuellement, les nombreux aspects de la prévention sont l’objet de recherches intensives; bien des points restent encore obscurs. Malgré tout, on peut obtenir de bons résultats grâce à des mesures simples.


Chez les nourrissons, l’expérience montre que la présence d’un certain nombre d’allergènes induit, avec une fréquence notoire, des pathologies allergiques. Par des moyens simples, il est possible de diminuer le nombre de certains de ces allergènes. De plus, c’est dans la petite enfance que tout se joue, et surtout durant la première année de vie, décisive pour l’apparition de pathologies allergiques. Il est donc particulièrement indiqué de retarder l’introduction de certains aliments dans l’alimentation du nourrisson, car la plupart des allergies alimentaires des enfants apparaissent pendant la première année de vie.


QUELLES MESURES PRÉVENTIVES SONT UTILISÉES POUR PRÉVENIR LES ALLERGIES ?


Tout l'article en PDF