LA MESURE DU POLLEN DE L’AIR EN SUISSE

Dr Regula Gehrig, MeteoSchweiz, Zürich

Dr Bernard Clot, MétéoSuisse, Payerne


14 STATIONS DE MESURES


MétéoSuisse, l’Office fédéral de météorologie et de climatologie, exploite le réseau national de mesure du pollen, qui comprend 14 stations où les concentrations de pollen sont mesurées dans l'air.


Les données et les prévisions polliniques permettent aux personnes sensibles de limiter leur exposition au pollen et de traiter de façon mieux ciblée leurs problèmes d’allergie. Les médecins utilisent ces informations pour le diagnostic, la prévention et la planification de la thérapie des allergies. La plupart des capteurs de pollen sont installés dans des villes ou des agglomérations, car c’est là que la majorité des personnes allergiques vivent.


Chaque station de mesures est équipée d’un capteur de pollen volumétrique. Une pompe aspire 10 litres d’air par minute, ce qui correspond au volume d’une respiration humaine. Derrière l’orifice d’aspiration tourne un cylindre revêtu d’une bande de plastique transparent enduite de silicone sur laquelle toutes les particules de l’air aspiré se collent. En plus du pollen, des spores de moisissures et de champignons, de la poussière, de la suie et, de temps à autres, de la poussière du Sahara ou des cendres volcaniques sont ainsi captées. Dans toute l’Europe, on mesure les concentrations de pollen de l’air au moyen de capteurs de ce type.


Tout l'article en PDF