JE NE TOLÈRE PAS LE LACTOSE – QUE FAIRE ?

Susann Wittenberg, BSc en oecotrophologie


Être intolérant au lactose signifie qu’on a de la peine à le digérer, ce qui se traduit par des symptômes désagréables. Quelques astuces permettent d’adapter les quantités de lactose consommées. Mais encore faut-il avoir déterminé l’origine des symptômes.


Les maux de ventre et les ballonnements après le repas ont des causes très variées. Si vous en souffrez régulièrement, nous vous recommandons de consulter votre médecin. Au cas où les analyses révèleraient une intolérance au lactose, vous pouvez vous adresser à un-e diététicien-ne ASDD afin d’adapter votre alimentation en conséquence et de déterminer la quantité de lactose tolérée.


FAIRE LES BONS CHOIX AU LIEU DE SE PRIVER


La plupart des personnes intolérantes supportent une certaine quantité de lactose et ne devraient par conséquent pas bannir les produits laitiers de leur alimentation.


Tout l'article en PDF